Dure a vivre, je vous garantie que ce n'est pas une partie de plaisir... même si ce n'est pas une maladie et je c'est très bien de quoi je parle.

La spasmophilie est un syndrome associant

un état anxieux

Angoisse : impression d'appréhension, de grande inquiétude s'accompagnant d'un sentiment d'anxiété et de symptômes physiques.

.
                   et    une hypersensibilité

La spasmophilie regroupe donc des troubles à la fois psychologique et physiologique.

Remarque :
on ne devient pas spasmophile, on hérite d'un terrain favorable qui se transmet de génération en génération.

Pour ma part, c'est mon père ... mais bon GROS DOSSIER.....

ggfgf

Symptômes physiologiques :

• fatigue,
• troubles du sommeil,
• maux de tête,
• flou visuel, mouches devant les yeux,
• acouphènes
(bourdonnements d'oreilles),
• boule dans la gorge,
• bouche et gorge sèches,
• oppression,
• manque d'air,
• impression de froid / de chaud,
• douleurs du cou ou du dos,
• douleurs musculaires,

• palpitations, tachycardie,
• hypertension / hypotension,
• points au cœur,
• aérophagie,
• brûlures d'estomac,
• spasmes douloureux des intestins,
• diarrhée ou constipation,
• douleur du bas ventre,
• paupière qui saute,
• tremblements,
• contractures, crampes,
• manque de tonus musculaire,
• dermatoses...

Un rôle psychologique trop souvent minimisé

Quelques définitions pour mieux comprendre :

La peur : vient du latin pavor qui signifie peur.

Elle se rapporte à quelque chose de concret (animal, objet...) ou d'imaginaire (échec, ridicule...), mais la situation menaçante est bien là, définie ou perceptible.


L'angoisse : vient du latin angustia qui signifie resserrement, étroitesse. On retrouve dans cette définition l'idée d'oppression et donc de symptôme physique.

Si l'objet n'est pas présent on ne parle plus de peur.
On parle d'anxiété, si il n'est pas présent mais que l'on en connaît la cause.

Pour le sentiment d'angoisse, il apparaît de façon inopinée, inexpliquée et brutale, sans objet ou raison manifeste. Il se distingue également de la peur par le fait qu'ils'accompagne toujours de douleurs

Le stress : c'est un sentiment qui nous oppresse et que l'on éprouve lorsque l'on a peur de ne pas mener une chose à bien, par exemple.

Il se manifeste par des tensions musculaires, une accélération du ryhtme cardiaque et de la respiration.


Il provoque dans l’organisme des modifications pouvant être à l’origine de perturbations plus ou moins graves, comme par exemple une dépression du système immunitaire.



Le psychique et le physique : une totale interaction.

Comme les 3 définitions le montrent, les réactions psychologiques à un évènement induisent une adaption de l'organisme pour répondre de façon optimal.

Mais l'inverse est également vrai : un désorde organique peut entraîner des désordres psychologiques.

Hypersensibilité : façon exacerbée de ressentir et/ou de réagir à un stimulus externe ou interne.
Les allergies sont des hypersensibilités.
Toute hypersensibilité entraîne des réactions de l'organisme dans un but défensif

                 LES SYMPTOMES LES PLUS COURANTS

Symptômes psychologiques :

• problèmes de concentration,
• confusion,
• obsessions,
• phobies,
• hypocondrie,
• nervosité,
• irritabilité,
• manque de confiance,
• problèmes relationnels
• Agoraphobie...